Je suis sous le choc. Mon collègue Patrick DEVEDJIAN, Président du Département des Hauts-de-Seine, a été emporté par le coronavirus. Son esprit fin et espiègle, son intelligence des situations, son immense culture vont nous manquer terriblement.

Je partageais avec lui la passion de la lecture et de l’histoire. Nous échangions très souvent et nous nous donnions des idées de livres.
Quelque soit le sujet, il avait une anecdote. Une citation.

Il avait la défense de l’institution départementale chevillée au corps et trouvait les arguments décisifs dans nos échanges avec le Président de la République, comme avec le gouvernement.

Parmi tous les témoignages d’amitiés, je retiens celui qu’il avait tenu à rendre à l’#Essonne et à Méréville en offrant un superbe Catalpa que nous avions planté ensemble. Il avait tenu à marquer par ce geste l’histoire d’amour entre Chateaubriand dont la maison est propriété du Département des Hauts-de-Seine et Natalie de Noailles, fille du Marquis de Laborde, propriétaire du Domaine départemental de Méréville.

La semaine passée, je lisais l’article qu’il avait consacré à l’inauguration que nous avions faite d’une portion commune de la RN20, à cheval entre Antony et Massy*.

A sa famille et ses proches, j’adresse les condoléances de l’Essonne et veux dire mon immense peine. Repose en paix Patrick.

François Durovray
Conseil départemental de l’Essonne

*https://www.ville-massy.fr/

©Alexis HARNICHARD