Le drame australien doit nous inviter à redoubler d’efforts…

Le drame australien doit nous inviter à redoubler d’efforts… Contre le réchauffement climatique.

A quelques 15 000 kilomètres de l’Essonne, l’Australie pleure sa forêt, sa biodiversité et même des vies humaines depuis des semaines. Impuissants, nous sommes les spectateurs d’images terribles de ces incendies meurtriers qui dévastent tout sur leur passage.

Enfin le Président de la République a proposé l’aide de nos pompiers et si le Premier Ministre australien venait à l’accepter, je serai très heureux d’apporter la contribution de nos professionnels essonniens pour combattre les flammes. Si les habitants du continent océanique sont de tristes habitués des feux de brousse chaque année, la sécheresse et les records de température atteints cette année ont rendu la situation encore plus chaotique.

De même qu’en Amazonie, ces ravages du feu qui se répètent aux quatre coins de la planète nous rappellent que nous allons au-devant de scènes récurrentes compte-tenu du réchauffement climatique. Ces feux ne vont pas améliorer l’état du thermomètre de la Grande bleue. Les prévisions des experts sont pessimistes. La moitié de la planète connaîtra des températures au-dessus de 50 degrés d’ici 2050, entraînant des vagues migratoires croissantes. La France ne sera pas en reste, nous en voyons déjà les conséquences. C’est pourquoi nous devons nous sentir concernés par ces événements, même s’ils se déroulent loin de nous. Leurs effets dévastateurs sur le climat seront les nôtres demain.

Aussi, face aux grandes messes stériles pour le climat réunissant les puissants de ce monde, il me semble urgent que chaque élu local face sienne cette nécessaire transition écologique. Il faut transformer le formidable essai des Accords de Paris que la France avait portés. Je suis convaincu que c’est du terrain, du local que viendront les solutions et que chacun doit pouvoir agir à son niveau pour réduire notre empreinte carbone.

C’est en ce sens que nous travaillons au Département de l’Essonne, en adoptant des mesures phares comme la création d’une forêt ou la valorisation de nos espaces naturels, mais aussi en encourageant nos concitoyens à faire de ce défi climatique une opportunité. La croissance verte peut en effet réconcilier écologie et économie, j’en veux pour preuve le lancement de la prime éco-logis l’an passé pour lutter contre les passoires énergétiques, dont déjà plus de 6000 Essonniens ont bénéficié pour rénover leur logement.

Faute de pouvoir éteindre directement les flammes de nos amis australiens, nous pouvons contribuer à faire baisser la température de notre planète. Tous, ensemble, nous pouvons participer à cette grande cause, pour la survie des générations futures, de nos enfants.

"Feux de forêt en Australie"

Impressionnants feux de forêt en Australie

La lettre d’info

Restez régulièrement informé(e) de l’action de François Durovray au service des Essonniens.