L’Essonne veut faire avancer la lutte contre les violences conjugales

En Essonne, les forces de police ont constaté 1254 faits de violences conjugales sur les 10 premiers mois de 2018. Naturellement, l’Essonne veut faire avancer la lutte contre ces violences. C’est pourquoi je signe une convention qui va en ce sens avec Alexandre Touzet, le Préfet de l’Essonne, la Direction départementale de la sécurité publique, le Groupement de gendarmerie départementale et les associations spécialisées.

En outre, le Département veut améliorer l’accueil et la prise en charge des conjoints victimes de violences conjugales sur l’ensemble du territoire et notamment dans les services départementaux. Cela passe par le soutien aux associations spécialisées œuvrant dans ce domaine.

Nous formons d’autre part des travailleurs sociaux à cette problématique, que ce soit nos propres agents ou ceux d’autres collectivités et développons aussi des outils d’information permettant à l’ensemble des acteurs du territoire de proposer une prise en charge optimale des victimes.

Le CD 91 participe d’ailleurs au dispositif national « Téléphone Grave Danger », en finançant les téléphones d’alerte pour les victimes et en favorisant la création de logements pour les femmes victimes de violences, en partenariat avec les collectivités essonniennes.

La lettre d’info

Restez régulièrement informé(e) de l’action de François Durovray au service des Essonniens.