L’appel à la purge des policiers doit être sévèrement puni

Sur les réseaux sociaux, un appel à la « purge des policiers » a été lancé hier. Son auteur demande qu’à travers toute la France des actions violentes soient menées à l’encontre des forces de l’ordre la nuit du 31 octobre. Il faut être intraitable à l’encontre de celui qui a tenu ces propos insupportables.

Interpellé hier soir, l’individu qui a lancé l’odieux appel a revu sa copie : il dit que ce n’était qu’une blague. Comment croire qu’il soit possible de remettre en cause la sécurité de ceux qui nous protègent et de se moquer de celle de nos concitoyens dans leur ensemble ?

Le plus désolant est l’approbation rencontrée par cet appel. Il y a là une forme de préméditation abjecte. L’Etat doit y répondre avec la plus grande fermeté car c’est sa légitimité même qui est remise en cause.

Face à cette situation, j’apporte tout mon soutien aux forces de l’ordre. Le travail qu’elles accomplissent quotidiennement mérite tout le respect des citoyens, sans exception.

La lettre d’info

Restez régulièrement informé(e) de l’action de François Durovray au service des Essonniens.