Le Loto du Patrimoine, victime d’une mesquinerie

Le Gouvernement vient d’annoncer que les taxes sur le Loto du Patrimoine ne seront pas allouées au patrimoine comme le souhaite Stéphane Bern. C’est une mesquinerie qui fait preuve d’un manque de bon sens.

Jusqu’à présent ce loto a permis de récolter 20 millions d’euros. Il en faudrait au bas mot 400 pour restaurer l’ensemble des monuments et œuvres qui sont autant de témoignages du génie français aux yeux du monde.

Je soutiens pleinement Stéphane Bern, parrain de la fondation Essonne Mécénat qui a immédiatement réagi, indiquant qu’il s’emploierait à faire en sorte que tout l’argent provenant du Loto du Patrimoine aille à la sauvegarde de ce dernier.

Ce loto témoigne de l’attachement des Français à leur patrimoine et de la générosité dont ils font preuve pour le sauver. Le Gouvernement devrait se réjouir de cet élan et faire tout ce qui est possible pour l’encourager plutôt que de le freiner par des mesures mesquines.

La lettre d’info

Restez régulièrement informé(e) de l’action de François Durovray au service des Essonniens.