Tout faire pour améliorer le RER D

Le 11 janvier dernier, le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) a voté l’acquisition des 125 nouvelles rames pour le RER D, pour un montant total de 1.9 milliard d’euros. Un moment historique pour les usagers de cette ligne et l’aboutissement d’un combat de 6 ans. Ce nouveau matériel offrira plus de confort avec la climatisation, un éclairage mieux pensé, la vidéopotection, et pourra transporter plus de 1 860 passagers.

Leur  livraison, prévue à partir de 2021, autorisera  la mise en œuvre automatique de la ligne, seule solution pour permettre le passage de 3 trains au quart d’heure dans les gares de la branche de Melun du RER.

Nous avons bien conscience que l’attente du déploiement complet de ce RER en 2025 est difficile à supporter. Nous recherchons donc avec le STIF des solutions pour améliorer dès 2019 la desserte et la régularité de la ligne D. Depuis plus d’un an, nous avons réuni les élus concernés pour étudier un projet de la SNCF qui réduirait de 25 % les retards et suppressions de trains. Pour la branche de Melun, il permet l’injection de trois trains dans la matinée (7h00 à 8h00) entre Melun et Paris Gare de Lyon

La lettre d’info

Restez régulièrement informé(e) de l’action de François Durovray au service des Essonniens.